mercredi, janvier 25, 2006

Les pages roses

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Le Larousse en ce temps-là, avait en son cœur un cahier central recélant lun florilège des citations latines essentielles, ou en tout cas de celles qui avaient vaillament franchi la barrière du temps pour faire partie de la langue courante. En voici quelques-unes, accompagnées de leur traduction libre.
Qui bene amat, bene castigat : si je t’aime, gare à tes fesses
Fluctuat nec mergitur : je t'ai déjà dit que je ne voulais pas de gros mots
Dura lex, sed lex : cette fois, c’est la fessée !
Coram populo : et devant tout le monde !
Noli me tangere : tu vas voir si je vais me gêner
Volens nolens : je la baisserai que tu le veuilles ou non
Vae victis : celle-là, tu ne l’as pas volée
Rosa, rosae, rosis rosissent : le résultat ne se fait pas attendre
Ad libitum : applaudissements nourris
Ite, missa est : maintenant file au coin
Bis repetitam : et que je ne t'y reprenne pas !

©
Amour Cuisant 2006

Aucun commentaire: