vendredi, février 17, 2006

Correction de sans-culotte

Le cinéaste Claude Chabrol propose une santion révolutionnaire pour les responsables politiques qui font des bêtises : la fessée Place de la Concorde, télévisée et en direct en “prime time”. Si seulement Robespierre avait eu autant d’imagination, nos manuels d’histoire seraient un peu plus folichons. Et a posteriori, le drapeau rouge y aurait beaucoup gagné en charge symbolique.

2 commentaires:

Marie a dit…

Décidemment, vous aimez les fessées Mr Amourcuisant.
La Révolution n'avait pas le temps de convaincre...L'indulgence n'a jamais été son fort.
Quant à la proposition de Chabrol, j'aimerais bien être aux premières loges.
Marie.

amourcuisant a dit…

359035
Disons qu'elle était plus soucieuse de vaincre que de convaincre, et qu'elle a perdu son âme dans les crimes des Colonnes Infernales.