dimanche, mars 05, 2006


Le feu sur la glace

Double boucle sautée piquée, pirouette, axel... La jupette virevolte...
Léon Zitrone devait se dire que c’était tout de même plus sympa que
commenter les cérémonies empesées des familles régnantes d’Europe. Et en regardant les couples de danseurs sur glace lors des Jeux Olympiques de Turin, j’ai pensé à lui. Il aurait apprécié. Il y a du tango, dans la danse sur glace. Elle est danse d’amour, à n’en pas douter. Ils se regardent, s’approchent, s’effleurent, se repoussent, se poursuivent, se rattrapent, s’étreignent enfin. Et parfois même, il la courbe sous son bras, elle se rebiffe, finit pas s’abandonner, il la soulève comme une plume, elle plane en voltes, cambrée, offerte à la caresse du vent sur la glace, comme à la caresse soudain pressée de la main amante.

2 commentaires:

Aquarelle83 a dit…

Bonjour Amour Cuisant
Ton blog est vraiment tres beau , je te connaissais a peine sur le site DD , c'est sur celui ci que j'ai vu le lien , je suis donc venue par curiosité et je ne suis pas déçue , j'ai passé un moment agréable a le lire ...
bise bonne continuation Aquarelle 83

amourcuisant a dit…

Merci beaucoup, Aquarelle. Votre commentaire me fait très plaisir.