samedi, juin 24, 2006


Comment ne pas être reçu à l'Académie

Il y a de cela quelques mois, madame Mélie, qui habite ici : www.meliemelo.net, et votre serviteur nous sommes dits : et si que on faisait un dico ? Aussitôt dit, aussitôt fait. Quelques instants après (enfin un tout petit peu plus mais pas beaucoup), nous nous présentions tout guillerets à l’Académie Française et proposions :
- Voulez-vous accueillir notre dico en votre sein prestigieux ?
Deux vieillards aigrotants et vêtus de vert nous répondirent sur le pas de la porte :
- Nous ne faisons pas ce genre de métier, allez voir à côté!
Et nous voici.
Ce dico est ouvert à toutes les suggestions, il ne demande qu’à être enrichi. En voici la deuxième partie, et notez bien que la première est chez Mélie.

DEF

délicafesse : n.f. - "être en délicafesse", se trouver dans une situation délicate et dont on pourrait bien avoir à rougir.
«Je suis en délicafesse avec Monsieur. Il m'en a promis des vertes et des très mûres. Mais pourquoi donc. Ah mais pourquoi ?».
(Journal anonyme, Ed. Coquelicot)

Empire Fesse Building : rêve de fesseur.

épifesserie : n.f. - commerce de proximité favorisant le commerce de proximité : “Je m'en vais chercher le journal et des cerises à l'épifesserie. Nous les partagerons tout à l’heure.”

face-à-fesse : n.m. Le face-à-fesse est un instrument de musique (main, martinet, ceinture etc...) destiné aux fesses. "Madame, cette insolence vous vaudra un face-à-face entre vos fesses et mon face-à-fesses dont vous vous souviendrez".

fessade : n.f. - énergétique et revigorante spécialité du Sud de la France : "Elle avait retiré tout à fait son maillot de bain et, allongée, à demi-assoupie sur la petite plage déserte, rêvait d'une baignade rafraîchissante suivie d'une bonne fessade."

faisselle : n.f. - dessert désuet : “si tu ne finis pas ta soupe, je vais te donner une faisselle”.

fesse-à-main : n.f. - jolie femme trop consciente de sa beauté : "C'est une vraie pimbêche, une vraie fesse-à-main."

fesse-apens : n.m. - piège. Fig : machination : "Elle se croyait impunissable, ou innocente, elle était bravache et bavarde. Lorsqu'elle fut surprise en flagrant délire, elle comprit qu'elle était tombée dans un fesse-apens."

fessemblanc : adj. - comme le papier réactif des chimistes, cet adjectif a l'amusante particularité de changer d'apparence en fonction des circonstances : "fessemblanc d’être sage se transforme ainsi rapidement en fessenrouge."

fesserise : n.f. - petit dessin. Par ext : signature ou petite trace laissée sur un derrière après un travail manuel : Que m'avez-vous fait là ? Mais une jolie fesserise ma chère.." (Mémoires du Maréchal Fessant).

fessificateur : n.m. - monsieur qui prend note puis vérifie la validité de sa mémoire sur un support mouvant et émouvant.
«Le ministère fera contrôler votre innocence par un fessificateur assermenté".

fessination : n.f. - admiration sidérante : "Invité à goûter chez sa voisine, il trouva la porte ouverte, se dirigea vers la cuisine : quelle ne fut pas sa surprise d'y découvrir le spectacle de sa petite amie, coupable de quelque bêtise, jupe troussée et culotte baissée, couchée en travers des cuisses maternelles et sur le point de recevoir la fessée. Toujours, il se rappellerait avec fessination la provocante image de la chair nue et rebondie, bientôt rougie par quelques gifles sonores."

fessonnerie : n.f. - art manuel de travailler les fesses nues en les portant au rouge tout en les chauffant à blanc (Les Métiers Oubliés, collectif, Ed. Bayard Même Pas Peur, 1958).

fessopriote : n.m. - fervent partisan de la fessée.
"Les fessopriotes ? Juste des militants, des passionnés, des amoureux" (Pérennité d'un parti utopiste, Interv de Chr. Ockrent).

fessouiller : v.t. - fesser sans conviction, ou en ayant l'esprit ailleurs : "Il la fessouilla quelques instants, les yeux dans le vague, mais le coeur n'y était pas."

fessoter : v.t. - donner une petite fessée pour faire comme si.

fessotier : n.m. - qui donne ses fessées en douce : "Tu crois que je ne t'ai pas vu, espèce de petit fessotier ?"

fessouillard(e) : n.m. ou n.f. - Se dit d'une personne qui fait semblant de craindre une fessée.

fessouillettes : n.f.pl. - jolies fesses fessouillables : "Il la trouva couchée à plat-ventre sur son lit. Elle portait en tout et pour tout une courte veste de pyjama. Il eut soudain envie de claqueter ses fessouillettes."

fruits verts : doivent rougir pour arriver à maturité.

4 commentaires:

M. et e. a dit…

C'est tout simplement fessilatoire !
Bravo à vous et à Mélie pour vos délicieuses fesseties...

M. et e.

Kochris a dit…

c'est fessinant !!! Seriez-vous fessomane pour nous jouer une telle partition de mots ?

amourcuisant a dit…

m. et e., j'espère que vous inscrirez ce "fessilatoire" à la liste. Merci pour votre bravo.

amourcuisant a dit…

Kokine, ce "fessinant" est également le bienvenu! Inscrivez-le vite, s'il-vous-plaît (voir l'adresse chez Mélie).
Oui, je l'avoue, je suis un peu fessomane. Mais amateur seulement.