jeudi, juin 08, 2006

La liberté ou l'amour

Cet autre, engagé dans un pensionnat d’Angleterre, recueille la preuve de l’émoi d’une jeune pensionnaire quand, étant parvenue à la puberté sans que les maîtresses s’en soient aperçues, elle doit, pour une faute vénielle, recevoir, jupes retroussées et culotte basse, la fessée et les verges en présence de ses compagnes et peut-être d’un collégien, amené là par le hasard, dieu des joies amoureuses.

This other one, now part of some english public school’s board, happens to get evidence of a schoolgirl’s emotion, a girl grown up too fast for the teachers to notice, a girl who, following some minor offense, gets spanked and birched, skirts up and pants down, in front of her schoolmates, and maybe of some boy lead there by the god of love delights : chance.


Robert Desnos - La liberté ou l'amour
Traduction : A. Proximatyv
Photographie : China Hamilton

2 commentaires:

Meliemelo a dit…

Je ne sais pas pourquoi là. Tout d'un coup. J'en ai vu trente six chandelles.
Sans rire... c'est touchant.
La liberté ou l'amour... je ne sais pas. A moins que, si c'est l'amour, alors... quelle liberté.

amourcuisant a dit…

Vous connaissant, Melie, si vous avez le choix entre la liberté et l'amour, vous prendrez : les deux.