mercredi, juillet 19, 2006

Bubble Star

A.C. : Professeur Shoubidoua, pouvez-vous expliquer à nos lecteurs ce que représente cette image ?
Prof. Shoubidoua : Le document que vous avez sous les yeux est une photo prise il y a une semaine par le télescope Bubble à quelques encablures d'Alpha du Centaure. Elle représente une magnifique fessée en pleine phase d'expansion. C'est une première dans l'histoire de la science.
A.C. : Comment un tel exploit a-t-il été possible ?
Prof. Shoubidoua : Comme souvent dans l'histoire des sciences, c'est un pur hasard. Je vous rappelle que la mission initiale de Bubble est de localiser Cirrus Minor. Il y a quelques semaines, sa route a croisé celle d'un vieux navire spatial quelque peu brinquebalant, la Rossinante, lui aussi en quête de cet objet céleste. L'équipage de la Rossinante nous a convaincus que la direction à prendre était Alpha du Centaure en raison de l'orientation de l'aile du moulin. On peut dire que cette fessée s'est invitée à l'impromptu dans le programme de Bubble!
A.C. : Quels renseignements importants nous apporte ce document ?
Prof. Shoubidoua : Oh mais une infinité! Si nous commençons à mieux comprendre certains phénomènes comme les trous noirs, les naines blanches ou les géantes rouges, dans le domaine des fessées tout reste à découvrir.
A.C. : On dit parfois que pour une fessée, il n'est pas indispensable de tout découvrir ?
Prof. Shoubidoua : Tout est question d'opportunité. Pour en revenir à cette photo, ce qui est extraordinaire, c'est la richesse des couleurs. On était jusqu'à ce jour persuadé qu'une fessée était essentiellement rouge, or il n'en est rien, la gamme chromatique est très riche. Au passage, rendons hommage à l'expression populaire qui, non sans humour, désigne une fessée sous le terme de "feu d'artifesses". Autre point tout à fait remarquable : dans le coin droit de la photo est encore bien visible l'étincelle qui a mis le feu aux poudres, cela alors même que la fessée est déjà bien épanouie. Il ne manque que le son, mais nos amis des stations de radiotélescopes sont sur la brèche et il ne m'étonnerait pas que bientôt nous puissions entendre les pulsations d'une fessée aussi magnifique que celle-ci.
A.C. : Professeur, merci pour votre commentaire et votre enthousiasme.

6 commentaires:

Dame a dit…

C'est un grand progrès pour la science !!
Merci de nous faire partager en avant première ces informations du plus grand interet.. Mais comme j'adore les sons (un jour un homme m'a fait un compliment de la plus haute importance.. Il m'a dit que j'avais pour la fessée, des mains de "paysanne", un peu façon JJ. Rousseau.. même que j'en ai rougi.. des pommettes).
Je disais j'adore les sons et je repasserai ici.. juste pour écouter le bruit d'une fessée inconnue qui correspond à cette belle image..

Kochris a dit…

Que voilà une analyse scentifique fort interessante !!!
L'univers nous réserve de jolies surprises ....
Cher Professeur Shoubidoua, auriez-vous la gentillesse d'aviser notre reporter A.C de la mise au point du son ....
J'adore la musique !!!

amourcuisant a dit…

Dame, il en va de la fessée comme de la gastronomie : un peu de rusticité ne saurait jamais nuire. Quoi de plus délicieux qu'une salade paysanne avec un verre d'Anjou ?

amourcuisant a dit…

Kokine, le professeur est très etourdi. Mieux vaut ne pas lui confier de message.
Mais je vous promets, ainsi qu'à Dame, qu'il n'oubliera pas de vous faire partager ses éventuelles découvertes sonores.

Meliemelo a dit…

Moi qui croyais que l'histoire d'avoir été sur la lune était pure invention.. Me voilà prête à croire que certains y ont mis les mains.
Pas à dire, le Professeur chabidououaouah est vraiment doué et raconte drôlement bien !

amourcuisant a dit…

Mélie, soyez certaine que le professeur saura apprécier vos compliments. Je le connais bien : il n'est pas chien, mais il est un peu cabot :-)