jeudi, mai 24, 2007

Le rideau levé et...



... sans dessous dessus !

À la fin des années 70, passant un soir par une ville de province endormie, j'aperçus par la vitre de l'auto dont j'étais passager une affiche annonçant... "La fessée". Les tournées Barillet et Grédy avaient ressorti de la naphtaline ce texte un peu "risqué" des années 30, né sous la plume de Jean de Létraz, et qui a également donné lieu à une adaptation cinématographique dont le principal intérêt est le générique animé de début. La version théâtrale est désormais disponible en DVD. Disons-le tout de suite, l'argument (gentiment) grivois et les piques (gentiment) misogynes de la pièce sont aujourd'hui quelque peu décalées. Mais après tout, la gastronomie, ce n'est pas que la Nouvelle Cuisine. De temps en temps, un bon petit plat de ménage ne saurait faire de mal. Et on aurait vraiment tort de bouder son plaisir. D'abord parce-que Marco Perrin est truculent comme jamais. Et puis parce-qu'Amarande est simplement délicieuse. Elle ne triche pas lorsqu'elle dit qu'elle a reçu sa fessée sans dessous dessus, et cette audace d'une fessée cul nu en scène (selon certains, même le rideau était cramoisi) vaut bien une cascade de Bébel en hélicoptère. Ah, cette petite moue qu'elle nous fait, lors du salut... Rien que pour cela, la pièce mérite d'être vue. Et puis, pour les amateurs de mise en abîme, il est amusant d'assister à une pièce à laquelle il est fait allusion dans les "Pantalons sans défense" de l'inoubliable Jean Claqueret.


2 commentaires:

Artemis a dit…

Pourquoi je ne l'ai pas trouvé dans les DVD ce matin en faisant mes courses ??
Mince alors ...Cherche encore ma fille !!!

amourcuisant a dit…

Artemis, il faut chercher "Le théâtre d'Amarande", volume 2. Le titre de la pièce elle-même ne semble pas répertorié.