vendredi, juin 22, 2007

Jouissive Carolina

Tandis que New York - merci Jack ! - danse enfin la Valse des Niglos, Carolina joue au mannequin. Beaucoup de Juicy, un peu d'Agent Provocateur. Peu importe. Ce qui compte c'est le frisson de faire "comme si"... Et Carolina fait tellement bien "comme si" qu'elle en devient cent fois plus amusante et délicieuse que celles qui le font pour de vrai. Et peut-être le fait-elle pour de vrai en faisant croire qu'elle le fait pour de faux ? On lui pardonnerait vite cette ségolinetterie à l'envers. Ici un sourire mutin. Là, surprise dans son lit, elle vous invite à regarder de plus près le motif qui décore ses draps... Serait-elle un peu coquine ? À bien regarder le motif en question, on aurait tendance à répondre oui. Assurément. Et la voilà en culottes courtes. Prête à aller jouer à la Guerre des Boutons ? On l'entend déjà bougonner... "Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu."
Mais nous, maintenant qu'on sait, on y r'viendra. Pour sûr.

  • Du côté de chez Carolina

  • Suggestion du chef : dégustez en (ré)écoutant Tusk de Fleetwood Mac.



    P.S. Les deux photos sont extraites de l'album de Carolina. J'espère qu'elle ne
    lâchera pas le fauve si un jour elle l'apprend.

    Aucun commentaire: