dimanche, juin 03, 2007

Pour que les choses soient bien claires, si jamais elle se retourne, enfant intérieur ou pas : JE NE TE CONNAIS PAS !

Les anglo-saxons ont pour le désigner un terme tout à fait adéquat : inner child. L'enfant intérieur. L'enfant que nous étions il y a longtemps, parfois même très longtemps, et qui pourtant est toujours là, au cœur de notre psychisme et de nos émotions. Parce-qu'il a été la page blanche sur laquelle a été dessinée notre ébauche. Même si nous faisons mine d'avoir grandi, d'avoir vieilli, nous ne l'avons jamais oublié. Et lui non plus ne nous a jamais oublié : il n'hésite pas de temps en temps à se rappeler à notre bon souvenir.
Ainsi, après avoir répondu
  • ici
  • au défi d'Artemis (un questionnaire de Proust à la mode des sept péchés capitaux), j'ai reçu ce courrier signé du Petit Diable qui Sommeille en Moi :
    "Dis donc, moi aussi je veux répondre au questionnaire. Au fait qu'est-ce qu'on gagne ? Moi je veux des Carambars et un sous-marin."
    Je lui ai répondu que ce n'était pas à lui de décider, qu'on dit "je voudrais" et pas "je veux", et que c'était non. Non, c'est non. Il a aussitôt désobéi et m'a remis ses réponses. Le problème est que je ne sais absolument pas où trouver un sous-marin. Ou alors de poche ?
    Voici donc le questionnaire rempli par mon enfant intérieur. Mais c'est la dernière fois que je lui cède.

    LA LUXURE : ça fait mal aux dents.
    Les fantasmes : c'est des insectes qui ressemblent à des brindilles.


    L'ORGUEIL : c'est un gros œillet rouge que les messieurs portent à la boutonnière quand on leur montre une souris verte.


    LA COLÈRE : ça me fait pas peur mais c'est pas moi qui ai soulevé votre jupe je vous jure.


    LA GOURMANDISE : c'est quand on mange pas la bordure de la part de tarte aux pommes parce-qu'on a plus faim mais qu'on demande quand même une deuxième part de tarte aux pommes. Avec de la crème. S'il te plaît.


    L'AVARICE : ça fait des jambes qui sont pas belles.


    L'ENVIE : de soulever les jupes des filles.


    LA PARESSE : c'est les lézards parce-qu'ils font jamais de devoirs.


    P.S. Si vous avez un sous-marin à vendre, même d'occasion, faites-moi signe.

    4 commentaires:

    Artemis a dit…

    Ah vraiment quel chenapan !!!
    Il a osé .... Génial ces définitions !!!
    Le sous-vmarin , vous le voulez vert ou bleu ?

    amourcuisant a dit…

    Oui, Artemis, il a osé ! Et gardez-vous bien de lui faire des compliments, ou tel que je le connais, il va recommencer.
    Pour le sous-marin, c'est un ROUGE qu'il veut. Comme les pompiers.

    Artemis a dit…

    Un sous-marin ROUGE ? Il a bon goût ce petit ....

    amourcuisant a dit…

    Tout de même... Je me demande s'il a vraiment été bien élevé...