mardi, juillet 17, 2007

Professeur Shoubidoua : "Moins cher qu'une thalasso !"

Hasard du calendrier : la fessée des Pyrénées vient tout juste de faire parler d'elle, et voilà que ces jours-ci, dans les eaux de la Méditerranée, au large de Monte Carlo, c'est une fessée marine qui donne le grand frisson au baigneurs ! Qui était mieux placé que le Professeur Shoubidoua pour nous parler de cette extraordinaire coïncidence ? Personne, assurément. Il a bien voulu interrompre sa sieste pour répondre à quelques questions.
A.C. : Professeur, que penser de cette fessée marine qui sème le trouble au large de Monte Carlo ? Il semble qu'elle soit très impressionnante : est-elle dangereuse ?
Prof. Shoubidoua : Impressionnante, on peut le dire. Elle pèse tout de même près de quatre tonnes. Mais ne vous y trompez pas : il s'agit d'un jeune sujet égaré, sans doute aussi inquiet et désemparé de se retrouver là, perdu et loin des siens, que les baigneurs que vous évoquez. Sinon plus !
A.C. : Professeur, pardon d'insister, mais est-elle dangereuse ?
Prof. Shoubidoua : Nous n'avons pas à faire à un prédateur : elle ne cherchera jamais à attaquer les baigneurs. Mais...
A.C. : Mais ?
Prof. Shoubidoua : Les fessées marines sont très joueuses. Il n'est pas exclu que celle-ci se laisse tenter... Je veux dire... Vous savez, avec les maillots de bain d'aujourd'hui, qui révèlent plus qu'ils ne cachent...
A.C. : Vous conseillez donc aux baigneuses la plus grande prudence dans le choix de leur maillot de bain ?
Prof. Shoubidoua : À moins qu'elles ne soient en mal de sensations fortes, oui, je leur donne ce conseil.
A.C. : Depuis que la nouvelle est connue, des centaines de baigneuses, loin de suivre la ligne de conduite que vous préconisez, se précipitent sur les plages d'où a été aperçue la fessée. Elles avancent un peu dans l'eau, puis, tournant le dos aux vagues, elles baissent le bas de leur maillot et offrent leurs rondeurs dénudées aux flots bleus et à la menace qu'ils recèlent : une menace qui ne semble guère les effrayer ?!
Prof. Shoubidoua : C'est tout simplement qu'elles sont en mal de sensations fortes. Cela dit, la fessée marine est un excellent moyen de lutter contre la cellulite.
A.C. : Professeur, vous rendez-vous compte qu'en vous lisant, ce ne sont pas des centaines, mais des milliers de baigneuses qui vont se précipiter sur ces plages ?
Prof. Shoubidoua : On peut dire que celles qui se précipiteront après m'avoir lu et qui m'auront cru, lustucru, n'auront pas volé une rencontre avec la fessée marine.
A.C. : Professeur Lustucru, pardon, Shoubidoua, que faut-il faire ? Essayer de tracter cette fessée vers le grand large ?
Prof. Shoubidoua : Le mieux est de la laisser tranquille. Il faut souhaiter qu'un banc de fessées marines passera rapidement dans le secteur où elle s'est égarée et qu'elle rejoindra ses congénères.
A.C. : Professeur, quel est le document que vous nous proposez en illustration de cet événement peu commun ?
Prof. Shoubidoua : Je passe mes vacances en Bretagne. Aussitôt connue la nouvelle en provenance de Monte Carlo, j'ai expliqué à mes hôtes qu'il n'y avait aucune raison pour que la Méditerranée soit seule à bénéficier d'un événement aussi bénéfique pour le tourisme. Pensez donc : des milliers de baigneuses, bientôt sans doute des centaines de milliers de baigneuses !
A.C : Mais quel rapport avec cette photo ?
Prof. Shoubidoua : Il s'agit d'une cérémonie propitiatoire, qui sera répétée chaque jour, jusqu'à l'arrivée au large de notre plage d'une fessée marine digne de ce nom. Et que les baigneuses se le disent : elles sont toutes conviées à participer à cette cérémonie. Il y en aura POUR TOUT LE MONDE ! Rendez-vous chaque matin à 9hoo devant l'Hôtel de la Plage.
A.C. : Professeur, merci d'avoir interrompu votre sieste pour répondre à nos questions.
Prof. Shoubidoua : Sans compter que c'est beaucoup moins cher qu'une thalasso, puisque c'est gratuit !

© Amour Cuisant 2007

2 commentaires:

Artemis a dit…

Moi, qui rêve de thalasso et mes moyens qui ne suivent pas...

Espérons que le banc de fessées marines aura l'idée de laisser une aventurière au large de ma plage le mois prochain....

Cher monsieur A.C dites au professeur que si j'ai des infos sur une nouvelle localisation, je le tiendrais informé ...

amourcuisant a dit…

Artemis, dès qu'il a fini sa sieste, je lui transmets le message. Et n'oubliez pas de bien choisir votre maillot de bain :-)