jeudi, novembre 29, 2007

Quand Freddy est parti...

C'était un jour gris et pluvieux. Il paraît que le soir, il avait rendez-vous à l'Olympia. Il faut croire qu'il s'est trompé de porte, qu'il a poussé celle de l'Olympe, question de voir s'il pouvait faire danser les déesses.
Ses chansons étaient inclassables et envoûtantes. Et au rayon des beaux souvenirs, je lui dois quelques fous rires, quand avec un de mes fils, alors à l'âge des comptines, on chantait sans se lasser "Andy".
Merci Freddy d'avoir inventé la Comptine Rock. Et ne t'en fais pas, on peut compter sur Catherine pour faire danser l'Olympia.


4 commentaires:

Artemis a dit…

Exellente idée de lui rendre hommage

sarahh a dit…

Au revoir Freddy

Cécile a dit…

:-(

Coup dur en effet.

Chez moi, les CD passent régulièrement et c'est ma fille de 5 ans qui s'éclate avec "le petit train s'en va dans la campagne, va et vient, poursuit son chemin...".
Pas encore en âge de comprendre le véritable sens des paroles, pour elle, l'air est juste entrainant.

Espérons, comme tu le dis, que Catherine continuera à faire danser les foules.

amourcuisant a dit…

Oui. Et j'ai d'ailleurs écrit une bêtise : "ses chansons étaient pas inclassables et envoûtantes". Elles ne l'étaient pas. Elles le sont. Et pour longtemps.