mardi, avril 29, 2008


An 2035
- La Loi de Prohibition Générale est en vigueur depuis cinq ans. Cette loi rassemble et complète toutes les lois de prohibition préexistantes. Désormais, sont notamment interdits (liste non exhaustive) : l’herbe à Nicot, les boissons fermentées (y compris les yaourts à boire), les rahats-loukoums, le fromage à raclette, les guilis-guilis ainsi que toutes autres formes de chatouillis, les siestes crapuleuses, les gros mots, les bubble-gums, les chansons sous la douche, les bulles de savon, la confiture de roésine, le jet de boulettes de mie de pain, et la fessée. Cette dernière interdiction est une des plus difficiles à faire respecter. Speakeasys, vendeurs à la sauvette : les récalcitrants apprennent vite où et comment se procurer leur dose de sensations cuisantes. Une équipe d’incorruptibles a été mise en place. Dirigés par l’inspecteur Eliot Ledragon, ils pourchassent sans relâche ceux qui osent défier la loi.

A.C. Productions présentent :

LA MAMAN RÉCALCITRANTE
Une aventure inédite des Incorruptibles

Saison 4052 - Épisode 34568

18h23
Standard téléphonique du Numéro Rouge Tomate, mis en place pour centraliser tous les appels concernant les infractions à la loi de prohibition de la fessée.
- Allô ? Oui, vous êtes bien en relation avec Rouge Tomate. Je vous écoute...

Quelques instants après :
- Du boulot pour vous, Inspecteur. Un gamin vient de se voir refiler une fessée de contrebande par sa mère. Il a eu le bon réflexe : il nous a appelés.

Un échange de regards. Pas besoin de parler.
Crissements de pneus, sirènes hurlantes, gyrophares éblouissants, en moins d’un quart d’heure, Eliot et ses hommes sont sur les lieux du crime.

18h37
- Les gars, jetez un coup d’œil dans la maison. Eh bien, madame, qu’avez-vous à dire ?
- Inspecteur, je vous assure... Je ne comprends pas... Jamais je n’ai...
- Petit, tu maintiens bien que ta maman vient de te donner une fessée ?
- Oui, même qu’elle m’a dit qu’elle me pendait au nez depuis longtemps alors que c’est même pas vrai je m’étais mouché.
- Madame ?
- Inspecteur, cet enfant fabule...
- C'est ce que nous allons voir. Petit, baisse ton pantalon et...
- Non, Inspecteur, c'est inutile. J’avoue. Oui, je lui ai donné une fessée. Mais croyez-moi, il l'avait plus que méritée, et...
- Ne cherchez pas à vous justifier, madame. Alors les gars, vous avez trouvé autre chose ?
- Des yaourts à boire dans le frigo, chef...
- Et des boulettes de mie de pain...
- Jetées, les boulettes ?
- Non, je ne crois pas, chef : elles sont encore sur la table de la cuisine.
- Bien, confisquez-moi tout ça. Quant à vous madame...
- Inspecteur, je vous promets de ne pas recommencer. Et puis de toute façon, cette fessée... Quand je pense à celles que me donnait ma mère... Je vous garantis qu’il n’y a pas de comparaison possible.
- Madame, il ne fallait pas vous attendre à mieux : les fessées que vous achetez aux vendeurs à la sauvette sont toutes frelatées ! Pour cette fois, vous vous en tirerez avec une Injonction de Première Catégorie : vous me copierez dix fois les œuvres complètes d’Edwige Antier pour la semaine prochaine. Si ce n’est pas fait, ou en cas de récidive, je me verrai dans l’obligation de vous envoyer au coin.
- Merci de votre magnanimité, Inspecteur.
- Allons, les gars, on y va. En route pour de nouvelles aventures !

18h58
Tout semble calme dans la cité.
Pourtant, tapies au creux de mains impatientes, bien d'autres fessées sont prêtes à assaillir leurs proies jumelles et rebondies.
Mais Eliot Ledragon et ses hommes sont là.
Ils veillent.



© Amour Cuisant Chicago Team 2008
Illustration de haut de page : Eliot Ledragon et son équipe d'Incorruptibles.
Illustration de bas de page : Eliot Ledragon s'apprête à envoyer au coin une maman récalcitrante.


Aucun commentaire: