vendredi, octobre 03, 2008

video
Comme à la radio

En ces temps de crise, moi, parfois, j'avoue, je regarde la télé. Mais pas Yvan le gladiateur ni Julie Lescaut. À la télé, ce que je préfère, c'est regarder Howard Stern faire de la radio. Il a une façon tellement bien à lui de mettre ses invitées (je vous présente Kira Reed en noir, Taimie en blanc) à l'aise : ça vous réchauffe le cœur, non ?

En ce qui concerne les dialogues, on n'est pas vraiment dans Shakespeare, mais après tout qui peut affirmer que Shakespeare aurait boudé Howard Stern ? Pour ceux d'entre vous qui ont séché les cours d'anglais, voici quelques sous-titres que je vous laisse le soin de placer au bon endroit :

Howard Stern : Vous allez rentrer et faire l'amour ensemble ce soir, n'est-ce pas ?
Copine En Blanc : J'espère bien...
J'ai Encore Oublié Ma Culotte : Hihihi
HS (à JEOMC) : Super. Bon, tu veux une fessée ?
JEOMC : OUI OUI ! S'il vous plaît !
HS : Avec un tambourin et un cable, ou juste ma main ?
JEOMC : J'aimerais bien votre main...
HS : Ma main ? Tu sais que cela risque de me faire de l'effet ?

Préparations. Quand JEOMC s'installe, elle remarque :
- C'est un rêve qui devient réalité.
HS : Et pour moi donc !

On s'installe bien confortablement. HS décide que ce serait mieux avec un petit scénario. Son assistant a une idée géniale et incroyablement originale : HS serait le professeur, et JEOMC l'étudiante qui n'a pas fait ses devoirs.

HS : Tu me désoles. Si tu ne fais pas tes devoirs, je vais être obligé de te mettre un zéro.
JEOMC : C'est pas d'ma faute, c'est juste que j'suis trop occupée par le sexe alors j'ai pas l'temps pour les devoirs.
HS : Soyons sérieux. Tu sais ce que paient tes parents pour cette fac ? Tu as une idée ?
JEOMC : Non...
HS : Probablement 45 000 $ par an. Tu es interne. Tu es sous ma responsabilité. Si tu n'es pas sérieuse, je vais devoir te virer !

L'assistant s'impatiente :
- Fesse-la !
HS : Je fais de mon mieux pour que ça sonne juste. Bon, je vais te fesser, et à chaque claque, je veux que tu me présente tes excuses,...
JEOMC : Oui monsieur.
HS : ... et que tu me demandes la claque suivante. Et dans ces conditions je passerai peut-être l'éponge.
JEOMC : Bien.
HS : Tu sens ma main sur tes fesses ?
JEOMC : Et comment
HS : Prête ?
JEOMC : Vi...

Il la fesse. Il la gronde. Elle n'a pas l'air de trouver cela trop désagréable. Sa copine non plus, puisque quand l'assistant remarque qu'une autre édudiante est présente et attend qu'on s'intéresse à ses notes, elle accepte bien volontiers de venir prendre la place encore chaude.
Soupir.
Comment fait-on pour devenir animateur de talk show à New York ? Il y a une école spéciale ? Sachant que j'ai déjà les lunettes de soleil, je commence quand ?

4 commentaires:

Dame a dit…

Enfin... enfin.. les dialogues demandent reflexion ! Le scénariste a de l'imagination, ça nous change des : -"dis, tu la sens bien ?" ou encore -"oh ouiiii... encore...." Etant donné que nous récupérons pratiquement toutes les émissions télévisées américaines, vivons dans l'espoir de voir très bientôt ces deux créatures hyper douées sur nos écrans...

amourcuisant a dit…

Dame, si nous anticipions cette Renaissance culturelle qui ne saurait tarder à gagner notre Vieux Monde ? Pourquoi ne pas lancer notre boîte de prod, vous et moi ? Il faut savoir surfer sur la Nouvelle Nouvelle Vague !

cathy a dit…

Moi j'ai seché tous les cours d'Anglais...alors merci pour la traduction Mr Amour cuisant...

amourcuisant a dit…

Vous avez séché tous les cours d'anglais, Cathy ? C'est du joli ! Je le note sur mon petit carnet.