samedi, octobre 25, 2008

Courteline ?
Non, Kafka.


Le monde est fou
C’est ce qu’on en dit

Mon chum pis moi

Mon chum pis moi

On n’est pas fous

Moi pis mon chum

Le squelette
Du Géant Beaupré

Pierre Huet - Le Géant Beaupré


Dans la presse écrite, un chroniqueur s’intéresse à l’intérêt que portent les français aux grandes figures de leur passé, au rang desquelles il cite pêle-mêle Dolto, Sartre, Sagan, et Mesrine. Euh... On a encore le droit de jouer à “Cherchez l’intrus”, ou on est obligé de prendre tout le lot ?

“Y a pas d’héros (sic) dans la criminalité, y a qu’des hommes qui sont marginaux et acceptent pas les lois”, annonce d’une voix où l’on sent pointer la jubilation un acteur à la mode pour vanter la sortie d’un film consacré à un truand meurtrier, une “grande figure du passé”, tandis qu’un des auteurs du projet avoue à qui veut l’entendre que les mémoires de la “grande figure” lui servaient de livre de chevet quand il avait douze ans. Le réalisateur confie à propos de la “grande figure” : ” Je ne l'admire pas. Mais j'ai de l'affection pour lui. (...) Tout le monde s'accorde sur le respect qu'il imposait à ses amis comme à ses adversaires. Les policiers eux-mêmes lui reconnaissaient une certaine intelligence, un code d'honneur, une jovialité... (...) (Il) a appris le gangstérisme en regardant les films avec Gary Cooper et James Cagney, et en a tiré son propre code d'honneur.”
Autrefois, la canaille faisait frissonner la bourgeoise en mal d’émotions fortes, aujourd’hui elle fait léviter les dandys et les intellectuels à la page.

Dans les écoles, les enseignants se font écharper par les élèves ou leurs parents pour un regard de travers. Mais si un enseignant perd patience et a un geste de trop, ou si le simple soupçon d’un geste de trop pèse sur lui, il est aussitôt embarqué manu militari par les argousins en grand uniforme, sans aucune jovialité, scrongneugneu, ton compte est bon, mon gaillard !
Tout de même, ces enseignants : ils se font agresser par ceux qui seront peut-être les “grande figures de demain”, et ils ne sont pas capables de réaliser la chance qu’ils ont !

En raison d’une faute d’étourderie dans la rédaction d’un acte judiciaire, deux lettres écritent à la place de deux autres, un violeur récidiviste reconnu dangereux est remis en liberté. “On ne peut pas faire autrement, c’est IMPOSSIBLE, nous expliquent les Docteurs de la Loi.
Question : si demain un greffier facétieux écrit sur un acte du même type que “La Tour Eiffel doit être immédiatement démontée boulon par boulon”, est ce qu’ON NE POURRA PAS FAIRE AUTREMENT ? Ce sera IMPOSSIBLE ? Allez ! On démonte ! Tout de suite ! Tout de suite IMMÉDIATEMENT ! Comme c'est ÉCRIT ! Maktoub ! En plus, ça fera de la place pour construire des tours.

Pendant ce temps, bien au chaud dans leurs bulles dorées, les phynanciers ricanent en regardant les maisons du petit peuple se transformer en bulles de savon.

Y a pas d'éraus dans la criminalité, mais les zéros ont encore de beaux jours devant eux.

Le monde est fou.



4 commentaires:

lilou a dit…

Le monde est fou
Toujours en train de tout violer
Le monde est fou
Il a vite oublié
Tout est sans dessus dessous
Et dans mon coeur il y a comme un trou
Il y a des enfants qui ont faim
Et le monde s'en lave les mains
Kathleen
LE MONDE EST FOU
G. Lapointe - J. Gaines - É. Filto

Le monde est fou, le monde est beau
Julio Iglesias
Humm!!! Plus du tout d'actualité, malheureusement cette phrase :

Le monde est fou, le monde pas beau
Lilou

Bisou a Toutes et à Tous.

amourcuisant a dit…

Merci de cet appoint, Lilou :-)

cathy a dit…

Le monde est gris, le monde est bleu...(E.Charden)..mais les hommes ont le pouvoir de le rendre encore plus bleu, en prenant le temps de se regarder, de s'écouter,de s'aimer..
Juger, c'est comprendre, regarder autrement..un travail difficile..

amourcuisant a dit…

Oui Cathy, et je sais que c'est ce que vous faites : le rendre plus bleu pour les autres.