jeudi, octobre 02, 2008

Fais comme l'oiseau ...

On se promène. On a passé la forêt et pris des chemins de traverse. On découvre une maison abandonnée. Il faut passer des ronces pour y accéder. Des fenêtres aux volets clos, d'autres béantes comme des yeux crevés. La porte est entrouverte. On la pousse, on entre. Un fatras de meubles oubliés, de vieilleries échouées. Là, par terre,
  • un gros cahier.
  • On l'ouvre. Des photos. Des photos surprenantes. On s'assied par terre, on prend le temps de feuilleter. L'herbe folle. La beauté. Les jouets oubliés. Les manèges qui n'en finiront jamais de tourner. La lumière complice. Et elle, si belle, sensuelle et pourtant irréelle par ses mises en scène. On repose le cahier pour que d'autres puissent le trouver et le feuilleter à leur tour. Il faut rentrer avant que la nuit tombe. On reviendra demain.

    Photographie : Cari Ann Wayman

    Aucun commentaire: