jeudi, octobre 15, 2009

C'est ta mission, si tu l'acceptes.
Mais d'abord, tu dois la retrouver.

57 commentaires:

Ethan Hunt a dit…

Je dois retrouver qui ?

amourcuisant a dit…

Retrouver Amélie, pardi !

Ethan Hunt a dit…

Retrouver Amélie ? Mais c'est une mission impossible !

amourcuisant a dit…

Et alors, gros bêta, à ton avis, pour quelle raison fait-on appel à toi ?

Ethan Hunt a dit…

Ah c'est pour ça que... Ah oui... J'suis bête... Oui d'accord... Bon d'accord, j'y vais alors... Mais j'ai pas d'voiture. Vous pouvez me prêter la vôtre ?

amourcuisant a dit…

La mienne ? Non. Prends plutôt celle qui est devant la porte de la rédaction. Tiens, voici les clefs.

Ethan Hunt a dit…

Merci m'sieur.

amourcuisant a dit…

Et n'oublie pas : feu vert, tu passes, mais feu rouge, tu t'arrêtes.

Ethan Hunt a dit…

Ben alors pourquoi qu'y mettent pas que des feux verts ?

amourcuisant a dit…

Ne cherche pas à comprendre, contente-toi de ne pas oublier. Vert ?

Ethan Hunt a dit…

Euh... Je fonce ?

amourcuisant a dit…

Tu ne fonces pas : tu passes, nuance. Rouge ?

Ethan Hunt a dit…

Euh... je... J'ai droit à un joker ?

amourcuisant a dit…

Tu t'ARRÊTES. Bon allez, file.

Ethan Hunt a dit…

Bien m'sieur.

Mme Mulot a dit…

Bonjour. Je cherche...

Nicolas Mulot a dit…

J'veux un hélico !

Mme Mulot a dit…

Je t'ai déjà dit non.

Nicolas Mulot a dit…

Si tu m'achètes pas un hélico, je fais fondre les calottes glacières.

Mme Mulot a dit…

Et si tu continues à réclamer, la calotte que je vais te donner n'aura pas le temps de fondre !

amourcuisant a dit…

Je peux vous aider, madame ?

Mme Mulot a dit…

Oui, s'il vous plaît : je cherche le rayon "Arts de la table".

amourcuisant a dit…

Il est en juste en dessous du muséum. Prenez l'escalator.

Mme Mulot a dit…

Merci.

Nicolas Mulot a dit…

J'veux un hélico !

amourcuisant a dit…

Les calottes sont cuites !

Nicolas Mulot a dit…

Ouch ! Ouille ! Aïe ! Aïe !

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

Où est ma Corniche ? Quelqu'un a vu ma Corniche ? Je l'avais garée devant la porte et elle n'y est plus. Vous, vous l'avez vue ?

amourcuisant a dit…

Moi ? Non, je n'ai rien vu.

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

C'est à vous que j'avais confié les clefs. Où sont-elles ?

amourcuisant a dit…

Les clefs... Ah oui, les clefs ! Excusez-moi : je n'y étais pas. J'ai été distrait par les calottes. Votre Corniche ! Aucun souci : je l'ai prêtée à Ethan.

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

Vous avez prêté ma Corniche à ce blanc-bec ? Mais qu'est-ce qui vous a pris ? Enfin, vous l'avez déjà vu conduire ! Et vous savez bien qu'il n'a pas plus de cervelle qu'une palourde !

amourcuisant a dit…

Je vous en prie, mesurez vos paroles. Je ne veux pas d'ennuis avec les palourdes.

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

Je vous préviens : si ce foutriquet provoque fût-ce UNE rayure à la carrosserie, je... vous... il... vous pouvez vous attendre à payer la note jusqu'au dernier chiffre après la virgule, et même pour une simple rayure, je vous garantis qu'il y aura BEAUCOUP de chiffres AVANT la virgule !

amourcuisant a dit…

Allons, calmez-vous. Ethan a voulu se rendre utile : admettez que je ne pouvais pas moins faire que l'encourager et l'aider. Rassurez-vous : je lui ai rappelé les règles élémentaires de la conduite.

Meliemelo a dit…

Ben moi je sais peut-être où qu'elle est.... la Mélie !
Et.. paf ! ;)

amourcuisant a dit…

Madame Mélo ! Pour une surprise, c'est une bonne surprise ! Mais je manque à tous mes devoirs, entrez donc, je vous en prie. Installez-vous, je vais chercher le thé et les scones. Et j'ai une petite crème anglaise dont vous me direz des nouvelles. Il me tarde d'apprendre ce que vous savez d'Amélie.

Meliemelo a dit…

Cher Mister Marple,

J'espère vivement que votre crème anglaise fut battue comme il se doit, avec un fouet de gourmet.

Amélie est telle, le chaperon rouge, cachée dans son buisson d'orties. Elle a contruit une sorte de tente avec des bambous, comme à Colle en Tâ.

Elle a peur du loup.
La pôvreu.

Amoureuse a dit…

Rires! on s'amuse bien à ce que je vois....j'peux jouer avec vous ?

amourcuisant a dit…

Mélie, tirez la chevillette, la bobinette cherra.

amourcuisant a dit…

Amoureuse, vous êtes la bienvenue.
Si vous voyez Ethan, pouvez-vous lui dire que notre actionnaire principal aimerait lui parler ? Il aurait juste un tout petit renseignement à lui demander. Une histoire de corniche, je n'ai pas bien compris.
Je vais vous chercher le thé. Un peu de crème anglaise avec vos scones ?

Pastelle a dit…

Hum...
Et je gagne quoi si je vous la livre pieds et poings liés ?

Meliemelo a dit…

Pastelle................ je t'interdis de faire ça !!!
Mais............... chiche ?? !!!!

amourcuisant a dit…

Pastelle, regardez : elle est venue se poser juste entre vous et moi ! Frappez dans vos mains pour la faire s'envoler, je vais l'attraper avec mon grand filet à papillons.
Ah oui, j'allais oublier : vous gagnez un yoyo en bois du Japon !

Amoureuse a dit…

Actionnaire pricipal, bien le bonjour, je viens à vous le coeur battant...une histoire de corniche m'a t on dit...que vouliez vous savoir?

Merci Amour cuisant pour le thé et les petites gâteries, on est drôlement bichonné ici...

Amoureuse a dit…

Ah oui...cela s'adressait a Ethan...avez vous résolu votre souci avec cette corniche ?

Ethan Hunt a dit…

Elle était à vous cette Corniche, m'dame ? Tenez, j'vous rends les clefs. Excusez-moi, m'dame, je dois y aller. Et merci encore !

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

Attendez un peu, la petite dame. Vous n'allez pas vous en tirer comme ça. Je vous ai très bien vue en train de comploter avec ce grand cornichon : vous êtes de mèche avec lui, ne niez pas. Non mais, vous avez vu dans quel état il a mis ma Corniche ? Ah mais, ça ne se passera pas comme ça : vous allez me dire où il a filé, et tout de suite !

Nicolas Mulot a dit…

Oh mais arrêtez avec vos histoires de corniches et de cornichons. Vous n'avez qu'à rouler en hélico, comme tout le monde.

amourcuisant a dit…

Merci à la personne qui a déposé un tas de ferraille devant la porte de la rédaction de bien vouloir le retirer au plus vite.

Amoureuse a dit…

@ Actionnaire principal : je ne complote jamais contre les cornichons, ma religion me l'interdit explicitement (lire l'article 29 qui stipule : si tu complotes avec les cornichons, tu seras fouettée, pas un coup, ni deux mais trois millions). A bon entendeur ! Salutation.

Ps : changez de corniche, celle là est bonne pour la casse.

amourcuisant a dit…

Amoureuse : parlez moins fort ! On pourrait bien vous entendre...

Amoureuse a dit…

Excusez moi Amour cuisant, mon côté spontanné qui me joue encore des tours, c'est pas faute de me prévenir pourtant, mais c'est plus fort que moi. (Mais on m'a dit qu'Actionnaire principal était sourd comme un pot. Tout n'est pas perdu).

amourcuisant a dit…

Amoureuse, Actionnaire Principal vous recherche activement : je l'ai vu entrer au salon de thé il y a un instant.

Amoureuse a dit…

Vous voulez pas m'accompagner ? il m'impressionne un peu quand il met son haut de forme. (il le met toujours pour aller prendre son goûter).

amourcuisant a dit…

Ne vous inquiétez pas, Amoureuse, je suis sûr qu'il se découvrira devant une dame.

amourcuisant a dit…

Ne vous inquiétez pas, Amoureuse, je suis certain qu'il se découvre devant les dames.