mardi, octobre 06, 2009

Éloge de la crème anglaise

Lorsque l’on évoque les plaisirs de la table à la mode britannique, viennent à l’esprit, entre autres, les fish and chips, les sandwichs au concombre, la tourte aux poireaux, le Christmas pudding, les tendres scones arrosés d’une réconfortante gorgée de thé, les muffins agrémentés de lemon curd, le honey pie remasterisé et, naturellement, la crème anglaise. Cette dernière mérite tous les éloges. Qui ne s’est pas régalé d’une bouchée de fondant au chocolat baignée de crème anglaise ne sait rien de la vie. Mais attention, il en va de la crème anglaise comme du thé : bien la déguster requiert un certain cérémonial. Les deux charmants sujets de Sa Très Gracieuse Majesté que nous voyons ici sont justement sur le point de se livrer à une telle dégustation. Vous remarquerez que ces demoiselles se sont préalablement livrées à de savants préparatifs afin de goûter pleinement aux plaisirs de cette saine gourmandise. Vous remarquerez également, en observant attentivement ce tableau, que contrairement à une idée reçue en vogue à Chantilly, la crème anglaise supporte elle aussi très bien d’être fouettée !
Ne manquez pas de retenir ce détail, qui fera la joie et l’étonnement de vos amis.

La photographie des deux gourmandes est empruntée à un ancien numéro d'un magazine britannique réputé, qui a beaucoup fait pour la promotion de la gastronomie et des arts de la table aux couleurs de l'Union Jack. Le nom du photographe n'était pas mentionné.
Le texte est extrait du livre d'Amour Cuisant et Ginger Ale : "Les délices d'Albion", à paraître aux éditions Sugar Cane.

11 commentaires:

ACTIONNAIRE PRINCIPAL a dit…

C'est sur l’ÉDUCATION anglaise, pas sur la CRÈME anglaise, que vous deviez faire un billet !
Refaites une confusion de cet acabit, une seule, et je retire mes billes de cette mascarade.
Quant à votre parachute doré et votre retraite-chapeau, inutile de préciser que vous pouvez d’ores et déjà leur dire BYE BYE !

amourcuisant a dit…

On fait une toute petite confusion de rien du tout et ça fait toute une histoire.

Amoureuse a dit…

Je comprends l'empressement à proposer aux nouvelles recrues de thé et de crème Anglaise ! on m'y reprendra à deux fois avant d'accepter un petit cornet qui trempe dans la crème...pas pu m'assoir pendant deux jours...

amourcuisant a dit…

Amoureuse, il semblerait que l'on vous ait quelque peu abusée. Êtes-vous certaine d'être allée dans un salon de thé agréé par Sa Majesté la Reine ?

Amoureuse a dit…

Vous avez raison, maintenant que vous le dites, les Armoiries sur la devanture auraient du me mettre la puce à l'oreille. (Deux crapeaux qui copulent, ça ne fait pas très "Compagnie Royale".

amourcuisant a dit…

Amoureuse, j'en étais sûr : vous avez encore confondu le salon de thé avec la fumerie d'opium !

Amoureuse a dit…

Ah voilà pourquoi j'ai mis trois heures pour trouver le trou de ma serrure...enfin un mystère éclairci. Par contre Monsieur l'actionnaire principal n'est pas là? il me recherche "activement" m'a t on dit...si c'est ça être actif...je crains le pire pour le reste.

amourcuisant a dit…

Il est peut-être un peu lent du fait qu'en ce moment il se retrouve à pied ?

Amoureuse a dit…

Euh...je ne vois pas du tout de quoi vous parlez. Je ne suis au courant de rien. Est ce ce Monsieur (avec un haut de forme) qui arrive prestement dans notre direction? hmmm...

"Garçon? l'addition s'il vous plait...et cette petite porte là ? elle donne sur la rue de l'autre côté?"

"Oui, Mdame".
"Bien vous êtes mignon mon ptit, si on me demande, vous ne m'avez pas vue".

amourcuisant a dit…

Attendez, Amoureuse ! Amoureuse ! Vous avez oublié votre portable !

Amoureuse a dit…

Bougre d'idiote, j'ai oublié mon portable...demi tour rapide...dites Amourcuisant (quel joli nom au demeurant) vous n'avez pas trouvé mon portable? j'ai une collection de textos incroyablement riches que je dois exposer au petit Palais demain soir en l'honneur d'un diner pour Carla et son petit Nicolas. Sur écran géant, ça pète quand on voit en gras..."prépares toi..."