jeudi, octobre 22, 2009

Wie einst, Titi Marlène

Elle a la gouaille d'un titi parisien et l'impertinence de Zazie.

Marlène, amoureusement pétillante face à Bébel dans "Les mariés de l'An Deux".

Marlène, candidement torride face à Charles Bronson dans "Le passager de la pluie".
Marlène, délicieusement insupportable face à Jean-Claude Brialy dans "Julie pot-de-colle".

Marlène Jobert est, paraît-il, pour les français, la "grand-mère idéale".
Marlène, vous êtes certainement une grand-mère idéale, mais vous êtes aussi, aujourd'hui comme hier, la plus charmante des chipies de notre grand écran.

Aucun commentaire: