dimanche, janvier 10, 2010

Sanguine

"Seules les petites filles très sages n'ont jamais eu à redouter le châtiment suprême de la fessée déculottée et, de ce fait, n'ont pu remarquer à quel point cette terrible humiliation s'accompagnait d'un frisson de satisfaction : celle de porter une belle trace rouge. Le début d'émois inavouables."
Laure Tran

Illustration : François Berthoud, dont je vous recommande le livre-catalogue "Superilluman", disponible aux éditions Hazard.

3 commentaires:

lilou a dit…

Merci, Amour Cuisant pour l'info et je trouve l'illustration de François Berthoud, craquante.

Bisous,
Lilou

Amoureuse a dit…

Moi c'est le titre qui me "parle".

Sanguine. C'est un mot que j'aime.

amourcuisant a dit…

Lilou, je savais que vous ne seriez pas insensible à cette image :-)

Amoureuse, c'est un très beau mot, en effet. Il y a des îles, dans le mot "sanguine".