mardi, juin 08, 2010

"... ou l'emboîtante petite culotte."

"Elle est presque plus nue, aussi, dans ce mélange à la fois rigoureux et confus de tissu et de chair, de vêtements et de nudité encore invisible, ou à peu près invisible, mais si proche, qu'elle ne l'a jamais été."
Jacques Serguine - Éloge de la fessée
Photographie : Wadley

4 commentaires:

lilou a dit…

Deviner avant de Dévoiler :

Que de douces sensations d'envie, de plaisir et laisser vagabonder son imagination...

Bisous à Toutes et à Tous,
Lilou

amourcuisant a dit…

Lilou, l'imagination n'est jamais aussi heureuse que lorsqu'elle fait l'école buissonnière :-)

Anonyme a dit…

sentir le regard et le désir de l'autre... quel bonheur !

morgane

amourcuisant a dit…

Oui, Morgane : le bonheur sans même qu'il soit besoin de baguette magique !