jeudi, décembre 02, 2010

L'effarouchée

Qu’a-t-elle fait ? A-t-elle fini tous les chocolats du calendrier de l’Avent le deux décembre ? Oublié l’anniversaire de Grand-Maman ? Oublié les convenances ? Dépassé les bornes ? Tiré la langue au lieu de la tourner sept fois dans sa bouche ? Volé la clef des champs ? Ouvert la cage à l’oiseau ? Montré du doigt ? Crié que le roi était nu ? Refusé de dire bonjour à la dame ? Acheté la petite robe la plus chère de Paris sans le faire exprès ? Sifflé monsieur l’agent ? Appuyé sur le petit bouton rouge au lieu d’appuyer sur le petit bouton vert ?

Elle a fait tout cela ou elle n'a rien fait : qu’importe ! Croyez bien ce que vous voudrez. Elle, elle sait très bien qu’elle est capable de tout, de tout faire croire, de tout inventer, pour connaître le délicieux frisson de l’attente des conséquences. Que mérite-t-elle ? Une remontrance ? De se faire tirer les oreilles ? De se voir offrir un martinet pour Noël ? D’être envoyée au coin ? Privée de dessert ? Fessée déculottée ? Mangée toute crue ?
Couverte de caresses ? Dévorée de baisers ? Et puis quoi encore ?

Comment dites-vous ?
"Et puis quoi encore ?"
On voit bien que vous ne la connaissez pas, l’effarouchée !


© Amour Cuisant 2010
Photographie : ?

Aucun commentaire: