dimanche, mars 14, 2010

Jean Tenenbaum n'habite plus ici.

Merci pour la montagne.
Merci pour Aragon.
"On ne voit pas le temps passer."