dimanche, janvier 30, 2011

L'effrontée

Elle a le charme insolent d'un piquant défi. Son regard y est pour beaucoup, bien sûr. Mais aussi sa nudité tranquille et charnelle, sa beauté pleine et ferme que le regard englobe en rêvant d'être la main qui empaume ou le soleil couchant qui empourpre.

Photographie : Pastelle, que je remercie mille fois pour ce superbe cadeau.

Aucun commentaire: